2019 doit être l’année du Train à grande fréquence (TGF)

Transport en commun

Mise en contexte

À n’en pas douter, le train à grande fréquence constituerait un vecteur d’activité économique et d’emplois durables pour Trois-Rivières. De plus, le retour du train contribuerait à réduire nos émissions de gaz à effet de serre tout en répondant à la stratégie préconisée par le gouvernement du Québec pour électrifier les transports.

Que vous soyez retraités, gens d’affaires, travailleurs ou étudiants, le TGF vous offrirait en partance de Trois-Rivières de nombreux allers-retours quotidiens vers Montréal et Québec que vous pourriez rejoindre en cinquante minutes à peine, et ce, dans le confort que peut offrir VIA Rail par le renouvellement de ses équipements.

La particularité du corridor de la rive nord réside également dans le fait que VIA Rail prévoit la mise en place d’une voie dédiée aux transports passagers contrairement au reste du Canada où les trains de marchandises ont priorité sur les trains passagers.

Le ministre dispose de toutes les informations lui permettant de prendre la décision qui ferait en sorte que, d’ici quatre ans, nous puissions entendre siffler le train à Trois-Rivières.

Le budget 2018 doit contenir des engagements fermes permettant de mettre en œuvre ce projet par le biais d’un financement public.  Il faut éviter que l’appétit d’investisseurs privés vienne influencer à la hausse le coût des billets pour les usagers.

Notre proposition

Robert Aubin et le NPD continuent de se battre pour que les régions bénéficient du remplacement de la flotte vieillissante de VIA Rail et d’un service ferroviaire dédié aux passagers (TGF).

Ajouter votre nom

Ajoutez votre nom pour demander le retour du train à grande fréquence (TGF) pour Trois-Rivières.

Partagez cette page