La population canadienne a droit à des réponses concernant SNC-Lavalin

Mise en contexte

Il est évident que nous avons besoin d’une quête publique : si le premier ministre a violé un principe constitutionnel fondamental, nous ne pouvons attendre pendant des mois l’enquête du Commissaire à l’éthique.

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau nous rappelle constamment l’importance d’un système de justice indépendant, mais ces beaux principes prennent la porte lorsque leurs amis sont dans le pétrin – comme avec SNC-Lavalin.

Le premier ministre ne peut pas faire pression sur le procureur général. Les libéraux ont sérieusement compromis l’un des piliers de notre démocratie, et la population a droit à des réponses du premier ministre dès maintenant.

Ajoutez votre nom afin de demander au premier ministre de libérer l’ancienne procureur-générale, Jody Wilson-Raybould, du secret professionnel avocat-client, et pour exiger que le gouvernement déclenche une enquête publique dès maintenant afin que la population canadienne obtienne les réponses auxquelles elle a droit.

Ajouter votre nom

Ajoutez votre nom et demandez des réponses sur l’affaire SNC-Lavalin.

Partagez cette page