Un toit, c’est un droit!

Logements

Mise en contexte

À Trois-Rivières, des milliers de Trifluviens travaillent dur pour joindre les deux bouts. Malgré ces efforts,  21% de nos concitoyens dépensent plus de 30% de leurs revenus bruts pour se loger.

Pourtant, nous savons tous qu’un logement abordable constitue un des moyens les plus efficaces pour lutter contre la pauvreté et pour aider les familles à revenus modestes à s’en sortir.

En Mauricie comme partout ailleurs au Canada,  la crise du logement n’épargne personne. Le gouvernement fédéral en est conscient, pourtant il refuse de débloquer les fonds nécessaires pour soutenir les familles qui ont des besoins immédiats.

Dans sa stratégie historique en matière de logement, 90% des fonds annoncés par le gouvernement libéral seront dépensés après 2019. Autrement dit, le gouvernement libéral nous dit : réélisez-nous si vous comptez espérer voir, un jour, la couleur de cet argent!

Le NPD, quant à lui, propose une solution différente qui tient compte des besoins immédiats et à long terme en termes de logements abordables à  Trois-Rivières et partout au Canada.

Notre proposition

Robert Aubin souscrit à l’approche plus pragmatique du NPD qui vise à rétablir dès maintenant le réinvestissement des montants échus des accords fédéraux d’exploitation à long terme des logements sociaux en plus de prioriser les investissements permettant d’éliminer les obstacles à la pleine réalisation du droit au logement.

Partagez cette page